La péninsule

En maori Te Tara-o-te-ika-o-Māui, la péninsule de Coromandel est prisée pour ses forêts préservées, ses plages magnifiques, ses innombrables panoramas naturels et la sympathie de ses habitants, mais avant tout pour son côté singulier et atypique à ne manquer sous aucun prétexte. Située à seulement une heure et demie de Rotorua et de l'aéroport d'Auckland, elle est devenue la destination favorite des Kiwis. Sa situation géographique permet en effet d'accéder très facilement à de nombreux sites hors des sentiers battus. 

Une destination touristique des plus en vue de la Nouvelle-Zélande

 

 La région du Coromandel

Avant de vous engager plus avant dans l'aventure, faisons quelque peu connaissance avec le village historique de Coromandel en lui-même. Havre de paix pour les artisans, l'inspiration des artistes l'ont fait quant à eux affluer des quatre coins du pays pour la majesté de ses paysages et sa paix est toute particulière. De caractère unique, son attrait verse donc dans l'art et la culture de par son histoire inspirée par le peuple maori.

Vous pouvez ainsi prendre la route, en empruntant avec votre véhicule l'ancien chemin de fer de Creek Railway, avec pour point de chute le parc d'activités de Waterworks. De même, et toujours en voiture, vous rendre sur les hauteurs de la péninsule pour une balade sur le chemin côtier. Vous avez aussi le choix de pêcher le "snapper" sur une barge à moules, dénicher le New Chum Beach, une plage secrète à côté de Whangapoua, et "taster" la cuisine locale pour reprendre des forces.

Mais la destination n'est pas tout, c'est déjà tout un périple d'atteindre la localité en Ferry, par une traversée inoubliable du golfe de Hauraki, ou depuis Thames par la route, qu'importe le moyen de locomotion employé vous ne saurez qu'être émerveillé. Que vous vous y rendiez en auto, en hydravion ou par la voie des eaux, toujours sur votre route se placeront des personnes pour vous expliquer à quel point et pourquoi c'est un endroit où il fait bon vivre.

Partant de là vous pourrez décider d'aller paresser dans un bain chaud à Hot Water Beach, après avoir creusé dans le sable et en n'oubliant pas de guetter les horaires de marée pour éviter toute surprise. Pour ceux qui lui préfèreraient un endroit plus luxueux, ne pas hésiter à aller visiter TheLost Spring à Whitianga.

Organiser un pique-nique à Cathedral Cove (Crique de la Cathédrale) est quasi impératif en raison de la singularité des lieux. Ainsi nommée à cause du passage favorisé entre deux plages isolées par une arche rocheuse surplombant les lieux, comme pour lui agrémenter naturellement mais de façon architecturale une ombre propice, cependant que les abords sont longés de Pohutukawas, "arbres de Noël" de la Nouvelle-Zélande.

Vous avez également l'option de partir en randonnée, une des plus réputées du pays, pour découvrir la fabuleuse vallée de Kauaeranga, en amont de Thames, point de départ des sentiers menant aux Pinnacles, un refuge des plus prisés de la Nouvelle-Zélande. Tout au Nord des lieux, emprunter le sentier côtier vous fera découvrir le "Coromandel Ostal walkway", avec vues des plus exceptionnelles sur le golfe d'Hauraki et les îles Cuvier et Great Barrier.

Pour le loisir détente, qui comme chacun sait n'est pas le domaine réservé aux seuls enfants, tous apprécieront le petit train de Driving Creek qui serpente en pleine végétation indigène. Ce transport original vous mènera à un atelier de poterie, en traversant une réserve naturelle de toute beauté, et en poussant plus avant, sur la route 309 à proximité, pourquoi ne pas en profiter pour faire un saut à Waterworks.

Quant à opter pour l'utile, qui comme chacun sait est à joindre à l'agréable, une ruée vers l'or du Coromandel peut être envisagée, en commémoration de celle qui a effectivement eu lieu entre 1869 et 1871. En cette époque bénie, le minerai se ramassait au propre autant qu'au figuré à la pelle. Vous aurez le loisir de profiter de visites guidées vers ce lieu historique, tout empreint de vestiges du passé liés à l'histoire minière de cette contrée, ou décider de vous y rendre par vos propres moyens et les explorer sur Thames ou à Waihi, dans la gorge de Karangahake, voire même le long des 82 km de piste cyclable du Hauraki Rail Trail.

Si votre n'est pas compté temps, la côte des oiseaux migrateurs, le village de Ngatea et la plaine de Hauraki sont pareillement à votre disposition et peuvent faire l'objet d'un itinéraire alternatif à votre périple. De très nombreuses activités y seront proposées, tant à Ngatea que dans la plaine de Hauraki. Ce parcours saura se montrer à la hauteur lui aussi mais, avant de l'emprunter pour vous imprégner plus avant dans ce nouveau défi, lancez-vous dans l'aventure en commençant comme il se doit par le début (ou la suite, en fait c'est selon votre bon vouloir).

La majesté de ses paysages et sa paix